in

Qu’est-ce qu’un curage ?

Les réseaux de canalisation sont généralement l’un des endroits où arrivent les déchets organiques et inorganiques ou les déchets à décomposition lente, qui s’accumulent jusqu’à provoquer des blocages pouvant générer des sources d’infection, de ravageurs ou d’inondations.

Que faut-il faire pour éviter ces conséquences ? C’est là qu’intervient le curage. Une opération de débouchage en règle qui a pour but de désengorger les drains. Cependant, gardez en tête qu’un bon travail de prévention évitera plus d’une frayeur dans votre réseau de canalisation.

Comment se passe le curage ?

La première chose à savoir est que le curage de canalisation va bien au-delà d’un simple nettoyage de la structure de la maison, car il implique de nombreuses autres zones que seule une entreprise spécialisée peut atteindre.

Le curage des égouts implique également le nettoyage des raccordements, des regards, des égouts, des canalisations ou des jonctions. Beaucoup de ces zones sont cachées dans la structure des bâtiments et seule une équipe professionnelle peut les atteindre.

Cette équipe professionnelle doit être composée de :

  • Des camions-citernes qui pompent l’eau à très haute pression pour détruire tout ce qu’ils trouvent. Une méthode naturelle et respectueuse de l’environnement.
  • Buses et différents types d’outils qui broient des pierres, des morceaux de briques, du ciment, des racines d’arbres…
  • Camions à benne munis de seaux et d’équipements pour absorber les boues et autres débris.
  • Systèmes de caméras vidéo robotiques, qui trouvent les principaux problèmes dans les réseaux.

Parmi les procédés les plus courants de nettoyage des égouts et des réseaux de canalisations, l’eau sous pression est l’une des techniques les plus utilisées en nettoyage industriel.

Lire aussi :  Les méthodes de débouchage de canalisation ?

Normalement, l’eau est pompée à partir de camions-citernes, qui disposent d’équipements hydrauliques pompés à des pressions très élevées, pouvant dépasser les deux cents bars, parvenant ainsi à enlever et même à défaire tout ce qui se trouve sur son passage de manière naturelle et respectueuse de l’environnement.

Il existe différents types de camions cureuses, équipés d’engins adaptables à chaque type de réseau et de canalisations.

Lorsqu’il s’agit de défaire certains types de matériaux résistants dans le nettoyage des égouts, des buses et différents types d’outils connectés aux sorties des tuyaux sont également utilisés, pour écraser des restes d’ouvrages tels que des pierres, des morceaux de brique, du ciment, des racines d’arbres que dans de nombreux cas ils traversent le ciment et les sols et même les canalisations gênant le passage des eaux boueuses et boueuses.

Le dragage des détritus, de la terre et des cailloux est à l’origine du pourcentage le plus élevé de problèmes d’obstruction des canalisations par colmatage, principalement après une succession de pluies intenses pouvant rendre une partie des canalisations inutilisable.

Lors de blocages très sévères, les débordements d’eaux usées sont fréquents, accompagnés d’odeurs désagréables, rendant le réseau inutilisable pour une vidange ultérieure, et générant des problèmes de santé pour les riverains et passants dans l’environnement immédiat.

Si le problème n’est pas résolu immédiatement, des blocages importants peuvent provoquer l’éclatement des conduits, aggravant et retardant leur réparation, et générant des coûts beaucoup plus élevés.

Dans ce type de situation, il peut également être indispensable d’utiliser des camions bennes qui, en plus de travailler avec de l’eau sous pression pour nettoyer les réseaux d’égouts, disposent de seaux et d’équipements pour absorber les boues et autres débris.

Lire aussi :  La plomberie un métier à découvrir

Quand faut-il effectuer le curage des réseaux d’assainissement ?

La périodicité du curage des égouts varie selon qu’il s’agit du propriétaire d’un logement ou de la charge d’une collectivité, ou s’il s’agit d’une mairie. Dans le second cas, la mairie elle-même devra avoir un calendrier programmé pour réaliser ce type de travaux.

Dans le cas des propriétaires, le nettoyage doit également être effectué, plus ou moins, périodiquement. Mais ce n’est pas toujours possible. Certains signes à surveiller sont :

  • Sons bouillonnants.
  • Lenteur dans la descente de l’eau à travers les drains.
  • Mauvaises odeurs.
  • Retour des eaux usées.

Comment prévenir les blocages dans les égouts ?

Voici quelques conseils qui peuvent vous aider à prévenir les problèmes dans votre réseau d’égouts :

  • Ne jetez pas de matières solides ou de matières grasses dans l’évier ou le drain de votre maison.
  • Nettoyer périodiquement et préventivement le réseau d’égouts.
  • Si vous envisagez de construire une maison, gardez à l’esprit l’importance de séparer les réseaux d’égouts des caniveaux de toit chargés d’évacuer les eaux pluviales.

Où le curage s’opère-t-il ?

Les réseaux d’assainissement sont constitués de différents points ou zones sur lesquels un curage des égouts doit être effectué, dont nous allons parler ci-dessous :

Nettoyage de connexion

Les connexions des réseaux d’assainissement sont formées par différentes parties à l’intérieur des bâtiments, qui sont des regards, qui se trouvent à l’intérieur des bâtiments dans le cadre du système d’égout privé, des égouts, qui sont des sections de tuyau d’égout qui relient les regards aux jonctions, et enfin, ces derniers facilitant le passage de l’eau sale vers la zone d’assainissement public par un autre regard, puits ou système développé par les responsables de la construction de chaque bâtiment.

Lire aussi :  Les méthodes de débouchage de canalisation ?

Au sein du réseau public d’assainissement se trouvent les égouts et les collecteurs

Les égouts sont normalement constitués de tuyaux de diamètre ou de section moyenne, et sont chargés de transporter les eaux usées et les eaux usées vers les collecteurs, à partir desquels l’eau est acheminée vers les stations d’ épuration, où elle est traitée avec l’eau de pluie, nettoyant les restes les plus polluants, dans de nombreux cas pour être réutilisés dans l’irrigation des parcs et jardins, ou finissent par être déversés dans les rivières.

Les méthodes de débouchage de canalisation ?

Top 5 des coffres de chantier