in

Comment devenir électricien ?

Vous envisagez de devenir installateur électricien ? Sans aucun doute, c’est une option pour l’avenir sur laquelle vous devriez miser. Cependant, il est d’abord essentiel que vous connaissiez les exigences pour être électricien. Découvrez-les dans cet article !

Zoom sur le métier d’électricien

Parmi les exigences pour être électricien, la principale est que vous connaissiez le métier et que vous ressentiez un minimum d’attirance pour l’exercer. Les électriciens sont des professionnels qualifiés qui sont chargés de soutenir les services électriques tels que l’éclairage, l’électricité et le chauffage.

Si vous envisagez de devenir électricien, vous devez vous former en tant que tel. Des connaissances spécifiques sont nécessaires pour pouvoir effectuer correctement l’installation ou la maintenance des différents éléments.

Les conditions requises pour être électricien

Dans cette section, vous allez voir le profil professionnel attendu d’un électricien qualifié. Toutes ces qualités vous seront indispensables pour exercer toutes les fonctions d’un électricien.

  • Être bricoleur :

Ainsi, dit-on familièrement, un électricien doit savoir manier tous ses outils. Indispensable pour réaliser des installations ou des dépannages d’équipements électriques.

  • Être capable d’interpréter des dessins techniques comme des plans d’installation.
  • Ils seront le guide de l’électricien lors d’un montage.

Connaître les mesures de sécurité de votre métier et savoir les appliquer.

  • Faire attention aux détails.

Les pannes sont généralement causées par de minuscules désalignements perceptibles uniquement aux yeux de l’électricien.

  • Être une personne ordonnée, capable de travailler proprement et correctement.
  • Être communicatif

Vous travaillerez directement avec le client, à qui vous devrez expliquer quel est le problème et comment vous proposez de le résoudre.

  • Être en bonne forme.
Lire aussi :  Quels artisans pour une rénovation de maison ?

Dans votre quotidien, vous devrez peut-être faire des efforts physiques.

Les conditions de travail

Si vous aimez le métier d’électricien, mais que vous avez des doutes sur les conditions de travail qui vous attendent, nous essaierons ici de les résoudre pour vous. La vérité est que les installateurs électriques bénéficient de nombreux avantages professionnels, car ils travaillent souvent en tant qu’indépendants et peuvent gérer eux-mêmes leurs journées de travail. Sans oublier qu’ils sont leurs propres patrons.

Cependant, la condition d’emploi la plus importante est toujours le salaire. Pour vous donner une idée, on estime en moyenne qu’un électricien peut gagner 1 600 euros par mois. Si l’on reporte le chiffre en termes annuels, le salaire monte à 19 500 bruts. Pas mal, non ?

La formation est essentielle

Tous les électriciens ne sont pas payés de la même manière. Qu’est-ce qui fait la différence ? : le professionnalisme et la notoriété. Si vous débutez dans le métier, vous ne pouvez pas espérer gagner le salaire d’un vétéran, mais vous pouvez travailler dur pour y parvenir petit à petit.
La première chose est que vous avez un cours d’électricien qui vous accrédite professionnellement pour exercer la profession. Cette attestation garantie vos compétences et le respect des règles de sécurité et d’isolation électrique.

D’autre part, lorsque vous travaillez seul, il est important que vous prépariez l’agenda de votre client. Cela vous permettra d’acquérir une notoriété. Si c’est bon, après un certain temps, vous pouvez commencer à augmenter un peu vos tarifs. Cela vous convainc-il ? Formez-vous pour devenir électricien !

Lire aussi :  Les métiers de la métallurgie

Les outils de travail indispensables

Si vous souhaitez toujours avoir sous la main tout ce dont vous avez besoin pour vos réparations électriques, nous vous recommandons de préparer votre mallette à outils avec tout ce dont vous avez besoin. Quelles sont les bases d’un électricien installateur ?

  • Pince : nécessaire pour manipuler les câbles.
  • Tournevis de différentes tailles. Vous les utiliserez pour serrer ou desserrer des vis.
  • Détecteur de tension.

C’est un appareil pour détecter s’il y a ou non une tension électrique. Votre – travail sera beaucoup plus sûr en l’utilisant.

  • Ciseaux d’électricien.

Spécifique pour le dénudage des conducteurs. Vous les utiliserez pour retirer l’isolant des fils et accéder à leurs brins.

  • Pince universelle, parfaite pour saisir des objets en toute sécurité.

Pour être un bon électricien

Une autre exigence pour être électricien est la formation académique. Bien que vos clients exigent que vous ayez un diplôme reconnu dans le secteur, le plus important est que vous acquériez les connaissances nécessaires sur les différents domaines de la profession.

Électrotechnique

Vous devez savoir installer et entretenir des panneaux électriques généraux, monter des équipements, diagnostiquer des pannes dans l’installation, identifier et réparer des pannes, installer des panneaux de distribution…

Installations électriques intérieures.

Vous devez savoir travailler dans différents espaces. Depuis les maisons privées, les bureaux, les centres commerciaux…

Télécommunication.

En tant qu’installateur électricien vous devrez savoir gérer l’installation des télécommunications comme la fibre Internet.

L’automatisation industrielle.

Des problèmes tels que le câblage et la programmation de mécanismes de toutes sortes.

L’énergie photovoltaïque.

Concernant l’installation de panneaux solaires, de plus en plus utilisés dans les habitations.

Lire aussi :  Les cloisons grillagés en milieu industriel

Sécurité dans l’environnement de travail.

Dans votre formation, vous devez consacrer un point à la prévention des risques professionnels et à l’application des techniques de premiers secours.

Pour conclure, il n’est pas sans savoir que le métier d’électricien peut s’effectuer en deux façons. Soit vous exercez à votre propre compte en tant qu’artisan ou entrepreneur, soit vous optez pour la voie d’entreprise en intégrant une société spécialisée dans le domaine. Dans les deux cas, le technicien devra justifier de son expérience et de ses compétences en matière de travaux électriques. Ce genre de travaux très sensible nécessitera toujours l’intervention d’un expert certifié.

Bien choisir son installateur de panneaux photovoltaïques

La plomberie un métier à découvrir