in

Groupe électrogène, comment choisir ? 

L’utilisation d’un groupe électrogène dans une maison, un bureau ou une petite industrie est un grand avantage, en particulier dans les moments où l’alimentation électrique standard n’est pas disponible.
Les groupes électrogènes se déclinent en différents modèles et conceptions, ce qui peut compliquer la tâche de sélectionner le plus approprié, si les critères et les aspects à prendre en compte ne sont pas connus, en plus de connaître clairement son bon fonctionnement.

Vu d’ensemble d’un groupe électrogène

Les groupes électrogènes sont classés par l’ISO, comme :

– Alimentation auxiliaire d’urgence

– Fournisseur d’énergie auxiliaire

– Alimentation principale

– Puissance continue

Les groupes électrogènes pour les maisons, les industries ou les petites entreprises sont des groupes auxiliaires d’urgence, également appelés groupes électrogènes pour le mode d’urgence ou de veille. Ce sont les générateurs qui sont utilisés pour une utilisation très courte, avec une durée d’utilisation maximale de 50 à 200 heures. Ils peuvent être alimentés à l’essence et supporter des charges faibles ou moyennes, c’est-à-dire qu’ils ne nécessitent pas d’alimenter beaucoup d’équipements.

Aspects à considérer pour le bon choix d’un groupe électrogène pour la maison, le bureau ou la petite entreprise

Lors de la sélection d’un groupe électrogène, que ce soit pour une utilisation dans une maison, un bureau ou une petite industrie, plusieurs aspects doivent être pris en compte afin de choisir le bon équipement.

Type de carburant

Les groupes électrogènes pour charges faibles ou moyennes peuvent fonctionner au diesel, au gaz ou à l’essence. Le diesel est moins cher et est idéal si un générateur est nécessaire pour une utilisation continue, pendant plusieurs jours ou mois. Il faut garder à l’esprit que le diesel génère de la fumée et du bruit. Les génératrices à essence sont idéales pour des périodes de travail de 4 à 6 heures. En revanche, les groupes électrogènes fonctionnant au gaz ne génèrent pas de bruit et sont sûrs. S’il s’agit de groupes électrogènes fixes, ils peuvent être raccordés au réseau de gaz, s’ils sont portables, ils peuvent fonctionner avec une bouteille.

Fixe ou portable

Les groupes électrogènes fixes sont le bon choix si un service continu est requis. Ils peuvent également être utilisés en mode veille, lors de coupures de courant sporadiques, pour alimenter un nombre considérable d’appareils.

Ces générateurs ont une charge électrique très importante et un commutateur de transfert, pour alimenter le réseau électrique du lieu. Sans la présence de cet appareil, il n’est pas possible de connecter le groupe électrogène directement à la maison ou au bureau.

D’autre part, les générateurs portables sont de petites charges, entre 1000 et 3500 W environ. Ils sont parfaits pour être transportés à la main ou à l’aide de roues. Ces types de générateurs sont la sélection indiquée, s’il est nécessaire de les utiliser à divers endroits.

2 ou 4 temps

Les groupes électrogènes 2 temps produisent beaucoup plus de bruit, mais consomment moins de carburant, sont moins chers et offrent une plus grande autonomie.
Les groupes 4 temps sont plus silencieuses et plus chères. Cependant, ils ont une durée de conservation plus longue.

Technologie AVR ou Inverter

C’est un aspect très important à considérer, car cette technologie permet à un groupe électrogène de se comporter de manière stable et d’éviter les fluctuations de la tension électrique, ce qui pourrait endommager les appareils électriques.

Puissance

C’est le principal aspect à prendre en compte. La puissance est calculée en additionnant la puissance de tous les appareils qui utiliseront l’énergie fournie par le groupe électrogène.

Pour effectuer ce calcul, il faut différencier les deux types de puissance existants :

Puissance basée sur la résistance :

C’est la puissance requise par les appareils standards tels que les ampoules ou les spots, les radiateurs, les grille-pain, les fers à repasser, entre autres, pour leur fonctionnement et c’est celle indiquée sur chaque appareil.

Puissance inductive :

C’est la puissance requise par les appareils à moteur rotatif, tels que les réfrigérateurs, les machines à laver, les pompes, etc., pour le moment de démarrage. Dans certains cas la puissance nécessaire est jusqu’à 4 fois la puissance nominale d’utilisation. Le calcul de cette puissance doit donc être différent.

Selon le type de démarrage de l’appareil, la puissance inductive varie :

  • Démarrage direct (DOL) : la puissance nominale est multipliée par 6.
  • Démarrage étoile-triangle (ET) : la puissance nominale est multipliée par 3.
  • Démarreur progressif ou à fréquence variable (VF) : la puissance nominale est multipliée par 2,5.

Conseils pour l’utilisation correcte d’un groupe électrogène

  • Assurez-vous de lire et de suivre les instructions du fabricant
  • Les groupes électrogènes sont des moteurs à combustion interne, ils émettent donc des gaz d’échappement. C’est pourquoi des endroits bien aérés, secs et exempts de poussière doivent être installés.
  • Une marge minimale de 20% doit être laissée sur la puissance requise calculée pour le générateur. Cela empêchera le générateur de fonctionner à 100 % de sa capacité.
  • Stockez le carburant dans un endroit sûr.
  • Ne touchez pas le groupe électrogène lorsqu’il est en marche, cela pourrait provoquer des brûlures.
  • Une connexion à la terre doit être placée sur le groupe électrogène, dans la mesure du possible.

En tenant compte des aspects décrits dans cet article, vous serez en mesure de sélectionner le groupe électrogène adapté à vos besoins et à votre budget, que vous soyez particulier, professionnel ou acteur de l’industrie.

L’achat d’un tel équipement doit toujours relever d’une décision mature et pertinente, car il en va également de votre propre sécurité.

Les aspirateurs professionnels eau et poussière, comment choisir ?

Tout savoir sur les verrières